mercredi 13 novembre 2013

L'uniforme

  L’uniforme est un signe de distinction sociale envers les civils, envers les autres. L’objet modifie le rapport au corps : il le cache, le camoufle, le supprime, l’engonce, le contraint, le marque, l’esthétise. C’est ce rapport à soi du porteur de l’uniforme qui est à questionner, le rapport collectif de l’institution au corps du sujet, le rapport du sujet à son corps. Souvent, l’uniforme est un habit traditionnel géographiquement marqué, recoupant ainsi la définition du costume. 

  Une histoire de l'uniforme dans la marine 
  L'uniforme est élégance, culture,  fierté.

  Sous Louis XIV, les officiers portaient sur leurs habits des broderies et de la passementerie. En 1764, on trouve une première réglementation de la tenue des officiers. La tenue évolue au fil du temps suivant la politique et la mode. Fin 1848 durant la monarchie de juillet, on a des broderies qui marquent distinctement les grades. Sous les deux empires, on a un aigle et une couronne sous la monarchie. Durant la 3ème république, l'uniforme se simplifie pour adopter une grande sobriété avec la redingote. En 1903, sous le ministère Combe, on atteint un minimalisme d'une très grande simplicité. On retrouve de 1911 à 1915, l'habit brodé puis à la fin de la première guerre mondiale on a un habit provisoire avec la redingote et le bicorne jusqu'en 1940. L'intégration des femmes dans la marine se fait en 1943, elle portent jupe, tricorne, escarpins. En 1988, elles embarquent en mer. Durant la guerre des Malouines apparait la tenue de service courante commune à tout l'équipage.
  C'est le comité de la tenue qui se réunit tous les ans statue sur les modifications à apporter à l'uniforme. Présidé par le major général de la marine et des représentants des différents services, ce comité décide les améliorations à apporter au vêtement en fonction des évolutions techniques. En 2004 est adoptée la tenue de protection de base pour lutter contre l'incendie et favoriser le confort au travail.
  Le chef d'état major de la marine valide les modèles et délègue la définition technique au commissaire des armées qui délègue à son tour la fabrication au maitre tailleur.
On trouve une histoire de l'uniforme au Musée National de la Marine à Toulon.
http://www.musee-marine.fr/toulon


L'étoffe des marins par Marine-Nationale

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire